Traitement de la pharmacodépendance

La pharmacodépendance est la dépendance aux médicaments, principalement aux médicaments d’ordonnance. On remarque un usage abusif des médicaments dans plusieurs catégories, mais surtout chez les benzodiazépines (somnifères, Ativan, etc.) et les opiacés (morphine, codéine, etc.).

Il est très important de comprendre que la plupart des dépendances aux médicaments sont le résultat d’une prescription à la suite d’une opération, par exemple. Pour camoufler les douleurs d’une intervention chirurgicale, les patients vont consommer des médicaments puissants qui doivent être pris sous la supervision d’un médecin, et ce, de façon temporaire.

Cependant, certaines personnes développent une dépendance à ce médicament et ressentent un manque lorsqu’elles doivent prendre des comprimés moins forts. Les personnes dépendantes développent une tolérance aux médicaments et ont toujours besoin d’augmenter la dose pour atteindre les effets désirés, ce qui amplifie la dépendance.

Le traitement de la pharmacodépendance est nécessaire lorsque l’usage des médicaments devient problématique. Toutefois, le traitement doit se faire sous haute surveillance médicale puisqu’il est très complexe et les symptômes de sevrage peuvent entraîner certaines complications pouvant aller jusqu’au décès du patient dépendant.

Les causes de la dépendance aux médicaments

La dépendance aux médicaments est difficile à reconnaître autant pour la personne qui en souffre que pour son entourage. La limite entre le besoin réel et la dépendance n’est pas évidente à définir. Par contre, il faut porter une attention particulière aux médicaments addictifs que l’on possède chez soi et qui, lors d’une dépendance, ne sont pas utilisés à des fins médicales.

Au Canada, on remarque que l’abus de médicaments est en hausse. Certains types de personnes sont plus à risque de développer une dépendance aux médicaments que d’autres.

  • Les personnes âgées : Les personnes âgées sont parfois confrontées à la solitude et ont, déjà en leur possession pour des raisons de santé, plusieurs médicaments addictifs. Certains feront un abus de ces médicaments pour masquer le sentiment de solitude. Augmenter leur dose sans consulter leur médecin traitant favorise le développement d’une dépendance aux médicaments.
  • Les personnes surchargées et stressées : Nous vivons dans un monde où l’on juge beaucoup les gens par leurs performances et leur succès. Cette quête vers les résultats espérés se fait souvent au détriment de sa santé. Les personnes qui ont une surcharge de responsabilités et qui ont fréquemment des épisodes de stress auront recourt à de la médication pour camoufler un trouble connexe, comme l’anxiété ou la dépression. Ces médicaments psychotropes sont bien souvent des médicaments addictifs qui donnent l’impression que tout va mieux.

Les gens font de l’abus de médicaments pour plusieurs raisons. Une de celles-ci est qu’un médicament addictif est le résultat d’une prescription médicale. Évidemment que celui-ci a offert ses recommandations et les limites de l’usage d’un tel médicament, mais certaines personnes iront jusqu’à s’en procurer sur le marché noir pour satisfaire leur dépendance aux médicaments.

Les médicaments addictifs sont excellents pour camoufler les douleurs au lendemain d’une intervention chirurgicale ou encore, pour améliorer la concentration. Les gens qui font l’usage de médicaments à ces fins développent une satisfaction en observant leurs progrès à la suite d’une opération ou dans leurs performances professionnelles ou scolaires.

C’est là où les prescriptions addictives sont dangereuses : où se situe la limite entre le besoin réel de la personne par rapport à sa pharmacodépendance?

Les différences entre l’addiction aux drogues et aux médicaments

La dépendance aux drogues (la toxicomanie) et la dépendance aux médicaments sont similaires sur plusieurs aspects, mais ont aussi leurs différences. On pourrait penser que l’usage de prescriptions addictives est en fait une dépendance aux drogues puisque les substances consommées dans les deux cas sont parfois les mêmes. Cependant, il existe des nuances entre la toxicomanie et la pharmacodépendance.

1. L’origine de la dépendance aux médicaments d’ordonnance

Une pharmacodépendance est le résultat de l’usage de médicaments prescrits pour des raisons médicales. Comme mentionné un peu plus haut, ces prescriptions addictives camouflent les douleurs physiques et mentales d’une personne, si bien que celle-ci ressent toujours le besoin d’en faire l’usage. –

2. L’origine de la dépendance aux drogues

La toxicomanie est le résultat d’une consommation excessive et abusive de substances toxiques (qui peuvent être des médicaments). Contrairement à la pharmacodépendance, le point de départ d’une dépendance aux drogues n’est pas une prescription addictive, mais plutôt un usage récréatif, suivi d’un usage à risque et de l’addiction.

Bien que la pharmacodépendance et la toxicomanie soient similaires, on peut tout de même les différencier par les substances consommées (qui peuvent, cependant, parfois être les mêmes).

La dépendance aux médicaments d’ordonnance (les originaux comme les médicaments génériques) englobe toutes les substances médicamenteuses : relaxants musculaires, antidépresseurs, antidouleurs, etc.

La dépendance aux drogues ne requiert pas la présence d’une prescription de médicaments. Elle correspond plutôt au fait de consommer des substances acquises dans la rue et qui ne sont pas utilisées à des fins médicales, comme l’héroïne, le LSD ou encore, la cocaïne.

Il est à noter que les prescriptions addictives sont parfois utilisées afin de ressentir une sensation d’euphorie, au même titre que les drogues mentionnées plus haut.

Étapes du traitement

Lors d’un traitement avec nous, nous ciblerons aussi les troubles connexes à la dépendance, comme l’anxiété, l’insomnie et la douleur. Les patients apprendront à modifier leur mode de vie afin de maîtriser ces troubles. Le traitement se fera en quatre volets.

  1. Le premier volet consiste à offrir un soutien avant, pendant et après le sevrage pour en éliminer les symptômes physiques et psychologiques.
  2. La deuxième étape du traitement sera de remplacer les médicaments addictifs par d’autres molécules qui auront les mêmes effets bénéfiques pour le corps du patient sans risque de dépendance.
  3. Pour la troisième étape, le traitement de la dépendance aux médicaments sera combiné à d’autres techniques de guérison qui réduisent les symptômes, comme la massothérapie et la relaxation.
  4. Dans le quatrième et dernier volet du traitement, le patient améliorera son hygiène de vie (meilleur sommeil, pratiques d’activités physiques, etc.).

À la suite du traitement, nous offrons un programme interne d’un minimum de 6 semaines et un programme externe destiné à assurer un suivi postcure pouvant s’échelonner sur une période allant jusqu’à douze mois.

Les étapes globales du programme interne sont les mêmes pour tous les patients : c’est ensuite que nous personnalisons le traitement selon la situation de chacun. Lorsqu’un patient doit être traité pour une dépendance aux médicaments, nos experts en traitement procèdent à une série d’étapes leur permettant de bien comprendre la condition de chaque personne.

  1. Évaluation
  2. Thérapie individuelle
  3. Thérapie de groupe
  4. Soutien à la famille

Pour les deux programmes, les objectifs sont de favoriser la réhabilitation des patients à travers l’apprentissage. Au cours de son processus de guérison, le patient sera en mesure de :

Comprendre que sa dépendance est une maladie
Comprendre les conséquences de sa dépendance sur sa vie et sur celle de son entourage
Élaborer un plan d’abstinence et un plan de prévention des rechutes selon sa situation
Apprendre à gérer les signes avant-coureurs et les éléments déclencheurs d’une rechute.

Le programme externe a pour objectif de préparer le patient à réintégrer son milieu de vie à l’aide de suivis hebdomadaires avec nos experts en traitement.

Notre équipe possède une grande expertise dans le traitement des dépendances. Nos différents intervenants partagent tous le même objectif : offrir aux patients de la Clinique Nouveau Départ un lieu paisible où ils pourront traverser le processus de guérison à leur rythme et dans le respect.

Traitez votre dépendance aux médicaments

Vous souffrez d'une dépendance à un médicament ?

Notre équipe est disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Nous vous encourageons à prendre contact avec nous. Nous répondrons à vos questions en toute confidentialité.

1 (888) 488-2611

[email protected]

Qu'est-ce que la pharmacodépendance ?

Il est difficile de reconnaître une dépendance à un médicament d’ordonnance, autant pour la personne qui en souffre que pour les gens dans son entourage. De nos jours, les connaissances dans ce domaine, ainsi que les ressources et le soutien offerts, contribuent plus que jamais à briser le cycle de la dépendance et au rétablissement des personnes souffrant d’une dépendance.

Écrivez-nous pour toute information ou admission Clinique Nouveau Départ